Recette de crème de nuit pour le visage à l’avoine et aux fleurs de mauve


Ma peau sèche et déshydratée n’apprécie pas trop le froid qui vient de nous tomber dessus, j’ai donc concocté un soin pour la chouchouter un peu. La réalisation a été un peu chaotique, donc la recette n’est pas très précise sur certains points.

Il faut dire que la réalisation de l’infusion flocons d’avoirne-fleurs de mauve m’en a fait voir de toutes les couleurs : filtres qui se déchirent, infusion qui passe du turquoise au  violet pour ensuite prendre une teinte prune, puis brun, puis vert…
Au final la crème est couleur rhassoul, j’aurai préféré garder la belle couleur turquoise du début !

 

recette creme

pour un pot de 50 ml :

Phase huileuse :

  • Huile de Jojoba : 5g
  • Huile d’Argan 2,5g
  • Cire n°3 : 2,78g

Phase aqueuse :

  • 1 cuillère à café de flocons d’avoine
  • une vingtaine de fleurs de mauve
  • environ 60g d’eau (une bonne partie sera perdue dans les
    manipulations)

Ajouts à froid :

  • Cosgard : 9 gouttes
  • Panthenol vitamine B5 : 6 gouttes
  • Huile de Framboise : 15 gouttes
  • Extrait hydroglycériné de Mauve : 3 gouttes
  • 1 pointe de couteau d’acide hyaluronique

Je l’utilise en couche épaisse pour la nuit, et ma peau est toute douce et rebondie au réveil, j’en suis très contente.
La texture est légèrement mousseuse, un peu comme une mousse au chocolat écrasée.
L’odeur n’est pas spécialement présente, une vague odeur de plantes, des fois ça me manque vraiment de ne pas pouvoir mettre de fragrances !

Publicités

9 commentaires

  1. Sympa l’infusion d’avoine et de mauve. Tu as pensé à cela toute seule ou tu l’as lu quelque part. Je me demande bien comment garder la couleur turquoise, ça peut être carrément joli sur une crème.

    J'aime

    • Pour l’avoine, j’avais vu l’idée chez brin de mélisse et sur d’autres blogs, pour adoucir la peau, ça fonctionne bien sur ma peau pour l’instant !
      Pour la mauve, c’est plutôt parce que mon flacon d’extrait hydroglycériné de mauve Aroma-Zone est périmé et que j’avais la flemme d’en racheter ! J’ai l’impression que c’est d’ailleurs beaucoup plus efficace en infusion un peu corsée comme j’ai fait qu’avec quelques gouttes de macérat.
      Par contre oui ça serait super de pouvoir garder le turquoise ! peut-être en regardant si les ph varient, ou alors peut-être en ne laissant infuser qu’une seconde ?

      J'aime

  2. Merci pour ces précisions ! 🙂
    Bon ben j’aurai plus qu’à retenter alors ! Mais cette fois sans lait de jument (le reste a fini par périmer dans son pot dans l’attente d’une autre utilisation… Groumpf !)

    J'aime

  3. Coucou miss !
    Pour éviter de galérer, tu peux filtrer tes préparations avec les filtres à macérâts de chez Les essentielles de Cristine.
    Ta formule est bien sympathique.
    Bises

    J'aime

    • Merci pour l’idée !
      pour l’instant, j’ai décidé de ne plus investir en cosméto maison, mais j’y penserai quand je referai des achats !

      J'aime

  4. Ca n’est pas trop compliqué de lier l’huile et l’eau ? J’avais essayé un jour avec une recette à base de lait de jument qui se disait simple, le résultat a été désastreux, depuis je m’approche plus de ce genre de recettes huhuhu !
    Est ce que tu les fais chauffer un peu comme je le lis parfois, ou fais tu ça à froid ? Oui je suis curieuse ! 🙂

    J'aime

    • Si ça peut te rassurer, j’ai mis presque un an à mes débuts à réussir une crème bien émulsionnée qui ne se déphase pas en 2 jours !
      Le lait de jument, jamais testé, ça doit être assez acide j’imagine, donc peut-être qu’il faut vérifier le ph avec plus d’attention…
      C’est vrai qu’avec le temps, je ne met plus le mode opératoire des recette, mais effectivement, là j’ai utilisé la cire n°3 comme émulsifiant, c’est une cire émulsifiante qui se chauffe et qui lie l’eau et l’huile sans souci !
      en fait, on fait chauffer d’un côté dans un bol la phase huileuse (émulsifiant +huiles), dans un autre bol on fait chauffer la phase aqueuse, puis on chauffe jusqu’à 65° / 70° degrés, et on verse l’un dans l’autre, on fouette avec un fouet pendant 3 minutes, et ça commence à émulsionner !
      il existe des émulsifiants à froid, mais il sont un peu plus difficile d’utilisation, ce sont les esters de sucre (dont le gélisucre) en particulier.

      J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.