After all, this is who I am. (parce que ça sonne toujours mieux que "le maquillage c’est la vie").


When my life crumbled a few years ago, I thought the best thing was to turn the page and try to move on. All these years I’ve tried to kill that passion inside. I worked in different fields, learnt that I could do other things.

Quand ma vie s’est écroulée il y a quelques années, j’ai cru que je n’avais plus qu’à tourner la page et avancer. Pendant des années j’ai essayé d’étouffer cette passion. J’ai travaillé dans d’autres domaines, je me suis prouvée que j’étais aussi capable de faire autre chose.

But make-up is what I love.

Mais j’aime le maquillage. Aussi simplement que ça. 

I love the colors, the textures, the creativity. And I love making people happy. I love to help them reconciliate with themselves. Often, the first step to loving oneself is a bit of concealer under the eyes and the right foundation shade.

J’aime les couleurs, les textures, la créativité, les possibilités infinies. Et puis j’aime rendre les gens heureux. J’aime aider à les réconcilier avec leur image. Souvent, il suffit d’un peu d’anti-cernes et de la bonne teinte de fond de teint pour commencer à aimer le reflet dans le miroir.

I love that moment when you’re done and the person is daring to look at the mirror and there, you just step back and watch the magic happen,  that sparkle of happiness bursting all over their face. You can read their mind, and it says « Hey, I look good actually ». Yes you do.

J’aime ce moment où j’ai terminé le maquillage et la personne ose se regarder dans le miroir. Il n’y a plus qu’à s’écarter et contempler ce flot de bonheur qui irradie tout d’un coup le visage. Ce moment où la personne ce dit que finalement, elle est vraiment plutôt  vraiment pas mal, et c’est la vérité.

Back when I was studying at make-up school, I worked on that girl. She nearly made me cry. When she came in, she was upset, eyes still red with tears, and she was nearly apologizing because she thought she didn’t look good enough to have makeup done. Actually, she kinda looked like me. Uncomfortable with her image, overweight, blonde, fair skin with redness. That was in theory. To me, she looked gorgeous. I just needed to work my ass off to show her how beautiful she really was. And as I was doing my best, we chatted, and she told me her boyfriend had just gone to jail. So I thought, here we need to make her feel like she’s the most beautiful princess ever. And I made her look exactly as pretty and lovely and sweet as she appeared to me when she entered. And the look in her eyes when she saw her reflection was worth all the love in the world.

Quand j’étais élève à l’école de maquillage, j’ai maquillé cette fille, je m’en souviens encore. J’en garde un souvenir particulier. Cette impression de savoir pourquoi tu fais ce métier, au final. En entrant, elle était bouleversée, les yeux rouges d’avoir pleuré, et s’excusait presque de ne pas être assez jolie pour se faire maquiller. Elle me ressemblait assez physiquement. Mal à l’aise avec son corps, trop grosse, blonde, la peau claire avec des rougeurs. Mais ça, c’était la partie théorique. Je l’ai trouvée magnifique. Il fallait juste que je donne le meilleur de moi-même pour lui montrer à quel point elle était belle. Et pendant que je m’appliquai, elle m’a appris que son mec venait de partir en taule. Et je me suis dit qu’il fallait qu’elle se sente comme une vraie princesse, question qu’il y ait au moins un truc cool dans sa journée. Alors je l’ai maquillé exactement comme je la voyais à l’intérieur. Et son regard dans le miroir, je ne l’oublierai jamais.

body painting plume
Sometimes people say I was lucky to live my dream and do that job.

But I learnt life the hard way. No dream is worth watching yourself drifting apart. No dream is worth destroying yourself. No dream is worth ending up at the E.R..

Do I regret ? Yes. But this is a part of me. An invisible tatoo nothing could ever remove. A silent commitment. Silent all these years…

Publicités

4 commentaires

  1. Wow, des frissons. D’une, tu m’as donné envie de me faire maquiller (;)) et de deux, wow. Quelque part, ça donne beaucoup d’espoir et de réconfort de voir que, malgré une mauvaise direction prise au départ, certaines personnes arrivent à se recentrer sur ce qu’elles aiment vraiment. C’est ce que j’aimerais faire aussi.

    J'aime

    • Hey hey, n’hésites pas à aller te faire maquiller, toutes les écoles cherchent des modèles ! Mais il vaut mieux appeler avant pour savoir le thème du jour, question d’éviter de te retrouver en zombie si c’est pas ton trip !
      Je crois que dans mon cas, la mauvais direction du départ c’était le maquillage, et je l’ai payé cher, mais c’est vrai que ça fait du bien de revenir aux sources et d’accepter que ce soit une partie de soi. Je crois qu’il ne faut pas voir seulement ce qu’on aime, mais aussi voir la réalité et c’est bien difficile d’arriver à concilier les deux.

      J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.