De la dérégularisation du marché laitier européen (avec un mur pour se taper la tête svp)


mini-bouteille-de-lait-en-verre-200-ml-olympia-lot-de-12Donc le 31 mars 2015, les quotas laitiers ont été abolis par l’union européenne. Presque en douce. Maintenant, c’est la loi du marché qui prime.

Ca veut dire course à la surproduction, concentration des exploitations, épuisement de l’environnement et du personnel.

Des fois on se demande si l’homme apprend de ses erreurs. Si parfois il s’arrête, regarde en arrière et analyse un peu les choses.

Nous produisions déjà trop, les éleveurs laitiers gagnaient mal leur vie et les bêtes étaient surexploitées. Au lieu de chercher à produire moins, mais de meilleure qualité en favorisant une production éco-responsable et un éveil du public, les politiques ont choisi la méthode qui rate à tous les coups, suivre les lois du marché.

Alors j’ai envie de dire, la théorie de la main invisible, le marché qui se régule tout seul, on a déjà constaté que ça ne marchait pas bien dans la réalité.

Il serait peut-être temps de se rendre à l’évidence : le reste du monde produit aussi beaucoup de lait. La seule chose qui peut différencier le nôtre, ça ne sera ni le prix ni la quantité, c’est la qualité. Ca, normalement, on sait faire. Mais bientôt on ne saura plus.

Bref, heureux ceux qui peuvent encore aller acheter du lait frais à la ferme d’à-côté…

Publicités

8 commentaires

  1. Salut 🙂
    petit commentaire pour te dire que je t’ai tagué sur mon blog pour le Beautiful blogger Award, passe le voir si tu as envie 🙂
    bisous

    J'aime

    • Absolument je me demande le montant des pots de vins… En gros on va être en surproduction jusqu’à étouffement des petits producteurs et ensuite ça tombera dans les mains de va savoir qui, c’est aberrant

      J'aime

  2. Ne cherche pas, l’humanité est un cancer pour lui même et pour la planète.
    Plus je vois toutes ces aberrations, plus j’ai envie d’avoir une ferme bio (animaux, céréales, légumes, fruits) pour moi toute seule.

    J'aime

    • J’avoue que je ne m’attendais pas à quelque chose d’intelligent, mais là c’est juste une catastrophe.
      Tout pareil, je rêve d’avoir ma propre production bio. Je sais que ce n’est pas facile au quotidien, étant née à la campagne, mais clairement la vie en ville à dépendre de productions pseudo bio du Maroc polluées me rend dingue.
      En fait le rêve serait d’avoir une ferme bio et d’être plusieurs à tourner dessus pour partager les forces, les connaissances, les résultats…

      J'aime

      • Le souci restera de trouver où l’implanter. Là, je vis au milieu des champs mais régulièrement les agricul-tueurs arrosent leurs cultures de toutes sortes de saloperies qui nous démangent la gorge durant des jours. Il faut vraiment s’éloigner de tout pour se retrouver dans une zone saine (pollution automobile, contamination agricole, ondes nocives, nappes phréatiques souillées). :/

        J'aime

        • Oui, on a trop tendance à oublier à quel point la campagne est polluée ! J’ai passé mon enfance à ne pas pouvoir boire d’eau du robinet pour cause de nitrates… difficile effectivement de trouver un endroit parfait. Surtout que parfois c’est l’Etat qui envoie des pesticides par avion sans prévenir.

          J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.