Contaminations au gluten, allergies et prise de poids


Presque un an déjà que je suis passée au régime sans gluten après un diagnostic médical sans équivoque. Si les débuts ont été déprimants, j’ai fini par m’y habituer et par faire des trouvailles intéressantes.

Malheureusement, avec la « mode » du sans gluten, les industriels mettent sur le marché des produits étiquetés sans gluten mais contenant du dextrose de blé, du blé déglutinisé et autres sous-produits hautement nocifs pour les malades. Parce que rappelons encore une fois, quand on est malade on a pas le choix. Ce n’est pas pour maigrir ni pour faire comme les stars. C’est juste pour éviter d’être plié en deux de douleurs, d’avoir les intestins comme du papier de verre et de finir avec un cancer digestif à 40 balais.

En plus du gluten de la famille des triticales, je suis allergique à la moitié de la planète. Au point que des fois il m’arrive de retenir mes larmes quand je vois des recettes « sans gluten » blindées de trucs que je ne peux pas manger, genre des amandes ou de l’avocat.

Donc, j’allais mieux, j’étais contente, je n’avais pas spécialement perdu de poids mais j’avais dégonflé.

Et puis j’ai eu une succession de contaminations ces trois derniers mois.

Le sirop de glucose de blé dans le sorbet picard (bordel oui, ils ont besoin de mettre du blé dans du sorbet quoi.) 1 mois à être malade comme au premier jour, pour une petite boule de sorbet. Les boules quoi.

0,3% de lait d’amande dans un soit-disant yaourt au fruit servi sans que je regarde l’étiquette. Bordel pourquoi mettre des amandes dans du yaourt quoi. 3 semaines à me tordre.

De la pizza sans gluten, avec des gros logos partout, qui contient en fait de l’amidon de blé déglutinisé : je vous passe les détails sanglants.

J’en passe et des meilleures.

Résultats, non seulement je suis à nouveau malade, gonflée, déprimée et j’en veux à ces fichus industriels de se faire un blé monstrueux (fallait bien que je la sorte celle-là…) sur notre maladie, mais j’ai repris un poids fulgurant, alors que je suis toujours au régime. J’ai pris 2.5kg en 1 mois. Le truc qui mine le moral. Sachant qu’en général avec un régime hyper strict c’est la joie si j’arrive à perdre 1 kilo par an, grâce à un métabolisme pourri, des médicaments qui font grossir et une autre maladie qui fait que je ne peux pas faire de sport qui augment la température corporelle.

Bref, j’ai l’impression qu’il y a vraiment une corrélation entre les allergies et la prise de poids. Enlever les allergènes ne fait pas maigrir mais évite de continuer à gonfler. Mais dès qu’on est à nouveau contaminé, la balance s’envole.

Bref, je suis donc officiellement obèse et ça ne me réjouit pas.

Publicités

6 commentaires

  1. Grrrrr. J’ai une amie à l’hôpital en ce moment avec un problème complètement différent mais qui demande également une attention quotidienne, et je suis absolument désolée d’apprendre que tu es aussi dans ce cas. Ton message me touche particulièrement car il n’y a rien de pire que lorsque des gens qui devraient vous aider (ici, les industriels qui font du « sans gluten ») font au contraire empirer la situation de manière complètement irresponsable. J’espère que tu vas pouvoir reprendre un rythme de croisière sans plus de gluten surprise.

    J'aime

    • Merci beaucoup. J’espère que ça va aller pour ton amie. Effectivement, c’est rageant d’être rendu malade par des produits hors de prix censés nous aider à rester en bonne santé. Mais c’est un peu comme pour le diabète, il y a tout le temps des produits soit-disant adaptés pour diabétiques mis sur le marché, à prix d’or, et puis on constate que ça fait exploser le taux de glycémie !

      J'aime

  2. d’une obèse à une autre, je compatis. Moi c’est les neuroleptiques qui m’empêchent de maigrir tout en me filant des compulsions alimentaires. Mais j’ai la chance de ne pas d’allergies compliquant tout ça; Il n’existe pas des assos de malades pour t’aider et te soutenir? En tout cas je te recommande la lecture de deux magazines : 50 millions de consommateurs et Que choisir. On n’y trouve pas toujours un article d’intérêt pour soi, mais ce qui est intéressant est vraiment très intéresant et ils ne sont pas influencés par les annonceurs puisqu’il n’y a pas de pub. Bisous.

    J'aime

    • Oui, j’ai connu ce type de médicaments aussi, c’est flippant comme ça pousse à manger certains trucs et à faire gonfler ! Malheureusement, les assos de malades ça ne sert pas à grand chose… l’afdiag, pour les malades coeliaques, est une vaste blague pompant du fric, c’est eux qui associent leur logo à des marques qui nous empoisonnent sciemment en mettant du blé déglutinisé dans leurs produits (genre gerblé sans gluten, qui est en général la seule marque sans gluten présente partout, et non consommable par les malades, je ne parle même pas de l’avoine, que l’afdiag autorise à un certain nombre de grammes par jour alors que ça explose le taux de gluten autorisé en France, et le taux de gluten autorisé en France par jour est bien plus élevé qu’en Italie ou aux USA…) pour les allergies comme chacun en a des différentes, ça n’aide pas vraiment non plus… et pour la maladie neurologique, on est tous dans le même bain à galérer vu que c’est incurable, donc pas tellement de pistes par là non plus. Oui je connais ces magazines, je les feuillette de temps en temps, mais ça ne m’aide pas vraiment… Là j’ai encore pris 500g en une nuit, sans rien de spécial, je sature vraiment. Merci de ton soutien en tout cas. bisous

      J'aime

  3. Vu tes messages précédents et celui-ci qui confirme l’étendue du problème des produits industriels mal étiquetés, je crois que tu vas devoir faire comme les décroissants et adeptes du zéro déchet: tout faire à partir de produits de base. C’est la seule solution que je vois pour toi afin de lutter contre ces bêtises de composition aberrantes. Faire ton pain à partir de farine réellement sans gluten, faire tes sorbets à partir d’eau et de fruits, faire tes yaourts à partir de lait sans allergène.
    Je t’envoies plein de courage.

    J'aime

    • Merci beaucoup. Le souci principal, c’est de trouver ces produits de base, qui coûtent une fortune et sont très difficiles à trouver. Parce que souvent les farines de riz sont contaminées, j’en passe et des meilleures. Et se nourrir uniquement de patates et de maizena, c’est un peu limité et déprimant à force… et avec ma maladie neurologique, il m’est très difficile de faire la cuisine, donc au quotidien c’est pour l’instant impossible malheureusement 😦

      J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.