J’ai testé : le composteur de cuisine ecovi


Petite mise à jour du 16 novembre 2017 : J’ai été contactée par la marque qui s’est inquiétée des soucis de santé que j’ai eu avec ce produit.
Ils vont faire de leur mieux pour améliorer la communication sur la composition du produit. J’avoue leur avoir suggéré d’utiliser une alternative au son de blé pour le composteur, croisons les doigts !
Bonne nouvelle, vous trouverez également le mode d’emploi du composteur de cuisine ecovi ici ! Cela permet d’éviter du papier imprimé inutilement.
J’avais un peu oublié cet article, mais à ma grande surprise, il est bien placé dans les recherches sur ce produit, cela explique peut-être les commentaires bizarres ou déplacés que je reçoit parfois dessus (et que donc je ne publie pas).
Pour faire court, le blé me rendant gravement malade et sa présence n’étant pas clairement mentionnée sur l’emballage lors de l’achat, le produit m’a rendu malade. Abstenez-vous de juger des soucis de santé des autres et on vivra tous un peu plus heureux !

————————————————————————–

Donc, j’ai adopté un composteur. Le rêve de toute une vie. J’en cherchais un depuis longtemps, mais je n’avais pas la place pour les gros composteurs de jardins. En général, pour les déchets de jardins et quelques déchets de cuisine peu odorants (genre poireau), c’était dans un sac poubelle sur le balcon, on oublie et une dizaine de mois plus tard on a du bon terreau (et des bébés poireaux, voir mon article ici). Pas très pratique ni très joli.

J’ai trouvé par hasard en fourrageant chez Truffaut ce composteur ecovi, qui tient dans une cuisine ou un balcon hors gel.

Avantage : il fait non seulement du compost, mais aussi de l’engrais liquide.
Inconvénient: pas de mode d’emploi, il va donc falloir expérimenter.

De ce que j’ai lu sur le net, il faut purger l’engrais liquide tous les 3 à 10 jours. Et le diluer à l’eau avant d’arroser les plantes avec le jour même. (Mystère quant à la dilution à effectuer).
On récolte le compost au bout d’un mois : prévoir de mettre les mains dans le cambouis, il faut retirer la matière en décomposition sur le dessus pour accéder au compost au niveau du filtre. Un système à tiroir aurait été plus pratique.

Il vaut mieux couper les déchets en petit.
Il faut ajouter de l’activateur a chaque ajout de matière organique. Et là, c’est le drame. Rien sur la boîte n’indique la nature de cet activateur (à part un vague truc disant que c’est naturel…).

J’ai donc commencé à mettre en place mon composteur. Je me suis dit que l’odeur de l’activateur me rappelait quelque chose, mais je ne trouvais pas quoi.

C’est le lendemain matin, avec une loupe et un grand soleil, que j’ai découvert, écrit en minuscule sur le paquet, que l’activateur est en fait du son de blé fermenté. Là, j’ai sorti tout mon catalogue d’insultes. Bordel, j’ai donc fait rentrer du blé dans ma cuisine, j’en ai manipulé (heureusement pas avec les mains, mais quand même)…

Bref, je suis dégoûtée par cet achat dont je me faisais une fête :

  • Cher pour au final un bête seau en plastique avec robinet, qui ne supporte pas le gel.
  • Beaucoup d’emballage plastique inutile pour le gobelet, la pelle (pas d’indication pour savoir si le plastique est recyclable…)
  • Aucun mode d’emploi, aucunes indications sur l’emballage.
  • Aucune mention de la présence d’un allergène majeur à l’achat.

Bref, ce serait un jeu vidéo, ce serait considéré comme une version alpha. Ce serait un projet KickStarter, on leur dirait de peaufiner le produit. Parce qu’en plus, il est vendu entre 60 et 75€ selon les points de vente, ce qui fait cher payer pour ce que c’est.

Si vous n’êtes pas coeliaque par contre, ça peut peut-être vous intéresser. Je revends le mien, contactez-moi !

Et si vous avez une idée de composteur sympa et sans danger, n’hésitez pas à partager !

Publicités

9 commentaires

  1. navré mais quel est le problème avec le blé, vous n’êtes pas sensé en manger du compost?
    pour le reste ce système existe depuis longtemps (Bokashi en japonais) et visiblement c’est ultra efficace quand on veut composter en intérieur.

    J'aime

    • Pour les personnes allergiques au blé ou pour les personnes atteintes de la maladie coeliaque, le blé est un poison. Vous n’avez visiblement pas consulté mon blog plus en détail, mais malheureusement pour moi il suffit d’être en contact avec du blé pour être malade pendant des mois. Et même sans « manger du compost », j’ai été malade longtemps à cause de ce produit, tout ça parce que la présence de blé n’était pas indiqué sur l’emballage. Je considère donc qu’il est important de prévenir de la présence de blé afin d’éviter que d’autres personnes qui y réagissent soient rendues malades.
      Mais je constate que pour beaucoup de gens, sensibilités et allergies sont encore bien peu connues. Donc je travaille à faire passer le message.

      J'aime

  2. Si tu es un peu bricoleuse, tu peux te fabriquer un vermicomposteur avec des matériaux de récup, comme des pots de 5 litres de crème fraîche récupérés chez un commerçant et empilés les uns dans les autres.
    Autrement, certains communes comme Ivry donnent des vermicomposteurs.
    Pour la dilution du thé de compost, c’est autour de huit volumes d’eau pour un volume de thé, je crois.

    J'aime

    • Merci pour le mien, je vais étudier la question. J’avoue que le but, c’était d’éviter le lombricompostage à la base, mais je vais regarder. Sinon je vais juste continuer mon système sac poubelle, mais c’est tout de suite moins sympa.

      J'aime

  3. pourquoi tu ne le ramène pas chez truffaut en expliquant ton problème , ils te le reprendrais peut être , franchement c du grand n’importe quoi de ne pas mettre de mode d’emploi je comprend ta colère

    J'aime

    • Je n’ai pas de moyen de transport pour le ramener là, et franchement je préfère ne pas le manipuler davantage… Ma colère est surtout due au fait que ma santé a été mise en danger par la présence de blé (sous forme très volatile en plus), qui n’était pas du tout indiquée sur le carton d’emballage du produit. Ce n’est mentionné que en tout petit sur les recharges, un peu abusé pour ceux qui n’ont pas une bonne vue… pour ce qui est du mode d’emploi avec un peu de débrouille on peut y arriver sans trop de soucis je pense, mais ça donne vraiment l’impression qu’ils n’ont pas aboutit la réflexion sur le produit…

      J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s