La ruche qui dit oui, encore une arnaque greenwashing ?



panier légume

La ruche qui dit oui, c’est une plateforme internet pour passer commande de produits.
Je me suis inscrite il y a quelques années, et il m’avait semblé que le but, c’était de se fournir directement auprès des agriculteurs, favoriser la consommation locale, le bio, tout ça.

Sauf que le lieu était trop loin, et que les prix étaient hallucinants, alors je n’ai jamais franchi le pas, j’ai juste suivi de loin.

Et voilà que je découvre une série d’articles indiquant qu’en fait, ce n’est pas de la vente directe. Que ce n’est pas une association, mais une entreprise avec des actionnaires aux poches déjà bien pleines. Qu’ils prennent une énorme commission aux producteurs.

Bref, ça semble pas être tellement mieux que de passer commander sur les sites internet de la grande distribution classiques. Tout est à prendre avec des pincettes, bien sûr, mais clairement vu les tarifs de la ruche, il y a baleine sous caillou…

Déception, donc. Encore une fois, on surfe sur le désir des consommateurs de faire mieux pour faire du fric sur leur dos et pousser les agriculteurs à la ruine.

Alors je ne sais pas quel système privilégier. Pour la cosmétique, je me fourni en hydrolats auprès de ces producteurs, c’est déjà ça. Mais ça ne nourrit pas.

Vous étiez au courant ? Comment faites-vous pour trouver des fournisseurs alimentaires directs ?

Publicités

15 commentaires

  1. Bonjour,
    Problème avec la ruche qui dit oui.
    Commande payée mais non livrée.
    Ruche contactée (Paris) avec la réponse suivante: Pas de notre fait voir avec responsable de ruche qui lui reste sur sa position le prôblème est de responsabilité du siège.Donc le consommateur n’est pas remboursé et une fin de non recevoir de la ruche qui dit oui.

    J'aime

  2. Interessant tout ca merci apres peut etre que ca dépend des ruches … moi aussi en region parisienne et je suis tres satisfaite des produits commandés tous moins de 100km (dans mon choix) pour la banlieue c est pas mal et niveau tarifs ca a peut etre évolué depuis 2 ans .. je trouve que je n ai pas payé si cher .. et je suis au rsa et c est un choix de mieux manger pour finalement pas beaucoup plus cher vu que je m en sors j ai préféré couper abonnement télé box tel mdr .. le free wifee c est super 😛 et le fait maison .. merci pour le lien des hydrolat je vais aller voir tout ca =)

    J'aime

  3. Je viens d’une AMAP et j’ai laissé tomber : trop de contraintes, pas assez de choix, et beaucoup de monotonie dans le choix des légumes, surtout l’hiver. J’ai découvert la Ruche qui dit oui et la liberté de commander quand je veux avec un bon choix de produit et de qualité (et si je n’aime pas, je ne recommande pas le produit). Je vois très régulièrement les producteurs, certains viennent de se lancer et la Ruche a été un sacré coup de pouce. Je suis inscrite dans 2 ruches, seraient-elles exceptionnelles ?
    Entre Biocbon et ses légumes du bout de la terre (souvent sans saveur) et ceux de la Ruche en local bio ou pas, (250 km max, le réseau AMAP n’indique rien en terme de distance), je préfère la Ruche.
    Quant au prix, ce n’est pas plus cher que chez le primeur du coin. Les producteurs doivent bien y trouver leur compte sinon ils ne viendraient plus. Quant au prix, y’a pas de mystère, la qualité se paie mais aujourd’hui plus grand-monde ne veut mettre le juste prix dans l’alimentaire, le beurre et l’argent du beurre, c’est pas possible…

    J'aime

    • Ca serait intéressant d’avoir le témoignage d’un producteur, n’hésite pas à leur transmettre. Pour les prix, la mienne est beaucoup plus chère que le primeur du coin, pour des produits non bios (même si je sais que le label n’est pas toujours garanti de qualité).

      J'aime

  4. salut
    Moi je prend mes produits à la ruche depuis 6 mois maintenant. Le producteur de légume habite ma rue, je le croise souvent. Je n’ai pas l’impression que Peggy la responsable roule sur l’or 😉 Je n’ose imaginer le PEL qu’il faudrait craquer pour manger de la viande de qualité égale au supermarché et même chez certains boucher. Tous les producteurs sont présent lors de la distribution et il n’ont pas l’air traumatisés. Ce sont eux qui fixent leur prix de vente et du coup, parce que ce ne sont pas des abrutis, je suppose qu’ils calculent les 10% de marges de la « mise en relation ». C’est sûr que si ça peut être bénévole comme dans les amap, c’est génial mais ils faut quand même que les gens vivent et surtout aient du temps à investir là dedans. Et puis pour avoir testé les paniers, c’est dur les 10kg de navet… Avec La ruche, je n’en prend qu’un et je ne jette rien (on peut aussi réfléchir au déchets hein?!)… Je ne sais pas si toutes les ruches jouent le jeux mais je fais des économies en mangeant mieux, moins donc et des produits du coin. À savoir également que si les producteurs n’ont pas assez de commandes, ils peuvent choisir de ne pas livrer.
    Du coup j’y vais, je prend ma petite commande, je papote recette et hop, dans mon coffre (je déteste les supermarchés :-)). Et aussi, je mange que des produits d’hiver… Vivement le printemps!
    PS les commentaires des articles sont intéressants 😉

    J'aime

    • Bonjour !
      Non, je pense que c’est plutôt plus haut que les bénéfices se font, s’il y a 40 employés au siège et des actionnaires, c’est quand même assez important (même si c’est toujours bien de créer de l’emploi, je regrette simplement que ce ne soit pas bien clair dans la présentation du concept.)
      Petite question : pourquoi le producteur de votre rue ne fait-il pas de la vente directe ? (ce serait très intéressant d’avoir son témoignage et de comprendre les bénéfices de ce type de système pour lui, n’hésitez pas à lui demander.)
      Je n’ai jamais traité personne d’abruti…
      Effectivement, j’ai toujours renâclé devant les paniers d’amap, car étant pollyalergique, ça m’embêterai de claquer le budget courses de la semaine dans des légumes que je ne peux pas forcément consommer. Je suppose que c’est là que le concept attire des consommateurs, un peu comme le drive fermier, on choisi ce qu’on veut, on paye, on va chercher et hop.
      Question : quand les ventes sont annulées, la production a quand même eu lieu, je me demande ce que deviens la production ? (enfin je ferai mieux de demander directement à un producteur…)
      Je pense que tout le monde réfléchi aussi au déchets, pas besoin de prendre ce ton…

      J'aime

  5. Merci de relayer l’info;-) je suis comme toi, j’aimerai bien me fournir en matieres premiere de façon écologique, respectueuse pour le « fabriquant », avec des produits sains, et sans me ruiner au passage…difficile de faire le tri dans toutes ces associations ou entreprises dites « familiales », authentiques…je me dis qu’une des idées, c’est ce que tu viens de faire là: partager ses infos et ses bons fournisseurs. Encore faut-il que tous ceux qui partagent leurs infos soient honnêtes et sincères (et je suis sure que c’est le cas pour toi). Bisettes

    J'aime

    • Oui, c’est difficile de trouver de bonnes infos ! J’avoue être déçue, même si j’avais trouvé qu’ils avaient quand même une sacré stratégie communication pour un truc collectif (suffit de comparer les sites web souvent vaseux des amaps et le leur… grosse différence de moyens !). je vais essayer de collecter des infos sur les alternatives pour faire un article. Pour la cosmétique, je n’ai trouvé que les hydrolats, je cherche encore pour le reste…
      C’est sur que dans une blogosphère saturée de community managers, c’est dur de rester objectif.

      J'aime

  6. Oui, j’ai lu un certain nombre de ces articles… Encore des opportunistes qui ont senti le filon…
    De mon côté j’ai trouvé une chouette asso à Brest (court-circuit) qui fait vraiment dans le circuit court (producteurs dans un rayon de 50 km), avec un vrai fonctionnement associatif (qui demande donc un minimum d’investissement), et qui me convient parfaitement ! On s’engage pour 6 mois sur des commandes de légumes, produits laitiers, pain … tous bio évidemment.

    J'aime

    • Oui, et ça fonctionne très bien, preuve que le consommateur est là ! Chouette ça, est-ce que je peux relayer l’info quand je ferai un article sur les alternatives ? Je vais prendre le temps de faire des recherches, ça doit bien exister quand même ! Je suis en région parisienne, donc on est forcément plus loin au niveau local mais quand même.

      Aimé par 1 personne

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.