defi du lundi : suis-je vraiment une blogueuse ?


Pour ce défi du lundi j’avais pensé vous parler de pleins de trucs.

J’avais pensé au fait que je suis plus une codeuse dans l’âme qu’une blogueuse. Mais j’ai l’impression d’en avoir déjà parlé plein de fois, et franchement, je suis pas sûre que mes lecteurs soit des passionnés de php.

J’avais pensé vous raconter comment à chaque fois que je me motive à reprendre ce blog en main, quand je lis des articles sur « comment rendre son blog plus performant », quand je prévois des articles à l’avance, je fini par ne plus rien publier. Quand j’écris un long article qui me passionne, je n’ai aucune réaction, quand je ponds un truc moyen j’en ai davantage.

Et puis je lis toutes ces réactions de gens qui en ont marre des blogueuses qui affichent des vies rêvées qui provoquent envies et frustrations.

Je me suis demandée si je participais, involontairement, à ce ras-le-bol des vies parfaites. Je me demande comment ceux qui ne me connaissent pas me perçoivent en lisant ce blog.

Alors je vais vous raconter ma vraie vie. Je ne suis pas une blogueuse. Je suis une petite dondon dodue qui parfois prends le temps d’écrire un peu sur un de ses multiples blogs. Je ne fais pas de jolies photos. Je n’ai pas un titre de blog facile à mémoriser. Je ne suis pas les tendances.

Le matin, mon premier réflexe, c’est de remuer les orteils. Si mes orteils bougent, joie immense, je ne suis pas paralysée et je vais pouvoir espérer une journée à peu près normale. (Et s’ils ne bougent pas, je vais passer quelques heures paralysée à lutter pour ne pas perdre conscience, on remercie ma chère maladie orpheline.)

Ensuite, j’avale des médicaments. Je prends ma douche, enfin j’essaye, selon le degré de mobilité du jour. Je ne vous fait pas des articles mensuels sur tous les produits vidés dans ma salle de bain, parce que j’utilise des bases lavantes bio depuis des années, et qu’elles ne vendent pas du rêve. Je m’habille, mal, mais confortable.

Je prends mon petit déjeuner, avec encore quelques médocs pour décorer. Si je fais tomber ma cuillère par terre plus de trois fois, je râle un peu.CIMG4661

Parfois, je prends le temps de me connecter, de vous lire, de réagir, de regarder un peu ce qui se fait ailleurs. Parfois j’ai pleins d’idées et je me mets à rédiger. Parfois, j’oublie.

Quand je peux, je met le nez dehors. J’observe les oiseaux, les fleurs, les nuages. Je fais de mauvaises photos des chemins que j’arpente, parce que j’aime bien les sols. Et que je suis myope.CIMG4568

Parfois, je me met à chanter, à jouer de la guitare ou du piano. Parfois je dessine, je tricote, je couds. Tous les jours, je dorlote mes plantes.

Parfois, j’essaye de cuisiner, et en général je retiens mes larmes.

 

Mais souvent je n’ai qu’une hâte, me mettre au chaud sous ma couette avec un bon bouquin. Et des chaussettes tricotées main.

Voilà. Ma vie est magnifique. Je le pense vraiment.

Je sais bien que pour mes amis, je suis la meuf un peu relou qui ne sort pas, est impossible niveau bouffe et n’a jamais grand chose d’intéressant à raconter.

Mais mes orteils remuent, mes plantes poussent et je rêvasse devant l’infini des possibles. Et je ne suis pas sûre d’arriver un jour à retranscrire tout cela sur un blog. Alors je ne fais pas de plans. Je ne me prends pas au sérieux. Je ne cherche pas à toujours faire mieux.

Je ne suis pas une blogueuse, et je le vis bien.

Publicités

6 commentaires

  1. Je suis contente de voir que tu trouves ta vie magnifique. Avec les articles de ces derniers temps, j’avais l’impression que tu avais le moral dans les chaussettes. Peut être que le fait qu’elles soient tricotées main permet de ne pas sombrer dans des humeurs maussades.
    Que tu te considères blogueuse ou pas, qu’importe. Il n’y a pas de règle à ce que l’on doit ou ne doit pas poster sur nos blogs. Chacun fait ce qu’il veut, comme il veut. Si certaines veulent afficher une vie de rêve vraie ou pas, c’est leur problème.
    Le plus important, c’est de se sentir bien 🙂
    Et moi, je viens lire ton blog parce que je sais que ce que tu y racontes, c’est ce que tu as envie de partager et c’est ta vraie vie. 🙂

    J'aime

    • Oui, il y a des passages à vides, mais chaque petite chose aide, depuis les chaussettes moelleuses jusqu’aux fleurs qui éclosent !
      Comme tu dis, le plus important, c’est de se sentir bien. Ce blog-ci a toujours été un peu aléatoire, mais il me suit dans les bons et les mauvais moments.
      Et j’ai une chance incroyable d’avoir des lecteurs comme toi, avec qui on se suit mutuellement, avec qui on peut échanger sans que ce soit du cirage de pompe hypocrite. Parfois, on peut facilement oublier un peu la réalité et c’est bien d’avoir des lecteurs qui sont de vrais gens, ça garde les pieds sur terre !

      Aimé par 1 personne

  2. Tu n’est pas blogueuse, tu es mieux que ça.

    Quand aux commentaires : le rapport entre nombre de lecteurs, nombre de lecteurs intéressés et commentaires effectifs n’existe pas. Il m’arrive souvent de lire certains de tes articles, d’y être sensible mais de ne pas poster pour diverses raisons : sur un sujet précis, mon incompétence en la matière risque de me faire dire un connerie plus grosse que moi, sur les sujets sensibles j’ai peur de dire LE truc qu’il ne faut pas donc je m’abstiens, ce genre de choses, quoi.

    J'aime

    • Je ne sais pas si je suis mieux, je sais juste que je ne suis clairement pas dans l’optique « faire un outil de communication parfait pour être sponsorisé par des marques et en faire mon gagne-pain » comme de plus en plus de gens. Quand j’ai fait mon premier site il y a 20 ans, personne n’était dans cette optique là, tout était dans le partage. C’est vraiment nouveau cette tendance, et ça rend les blogs moins intéressants, on voit tellement la même chose partout… ou alors on passe trop de temps à trier les informations et on passe à côté de ce qui nous intéresse vraiment.

      J'aime

  3. Ben moi j’aime bien les vrais gens 😉 c’est pour ça que je continue à te lire même si nos vies dont sûrement différentes. Et si la mienne n’est pas un conte de fée, elle est belle pas toujours simple, faite d’épreuves et – j’essaie – de bonheurs.

    J'aime

    • Merci de continuer à me lire 🙂 Je te souhaite tout plein de bonheur en effet, je crois que personne n’a une vie parfaite, l’être humain étant toujours insatisfait on peut toujours râler sur un truc ou un autre, mais au final ce qui compte, c’est d’être heureux pour des petites choses au quotidien !

      J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s