Goth Tag


Robert Smith, fondateur de The Cure, qui aime pas l’étiquette goth, comme nous tous, mais quand même on lui doit beaucoup.

Depuis quelques temps, je vois un tag goth circuler et après avoir lu l’article deDiane Nostra j’ai eu envie de le faire aussi, !
Cela fait longtemps que je n’ai pas fait d’articles un peu perso, ni parlé de trucs gothiques ! Ne craignez rien, vous allez voir, on est plutôt marrants !

  1. Depuis combien de temps es-tu goth ?
    Je pense que j’ai commencé vers 8 ans… et j’en ai 33 à présent !
  2. Comment l’es-tu devenu ?
    Enfant, j’ai eu la chance de passer beaucoup de temps dans les musées, les concerts de musique classique (j’ai moi-même fait le conservatoire), et de voyager. J’ai passé beaucoup de temps en Espagne, où j’ai eu un coup de coeur pour… les veuves habillées en noir, avec des voiles et des châles en dentelle noire crochetés à la main pendant les heures fraîches sur le pas de porte. Et surtout, élément qui surprend toujours les gens mais me semble évident, j’ai toujours adoré l’architecture gothique et j’ai passé beaucoup de temps le nez en l’air à étudier les voûtes d’églises !
    Puis au niveau musical, j’ai écouté plusieurs styles de musiques très différents qui rentrent pourtant dans ce mouvement… du gothique classique (qui date de l’époque médiévale), du New Age (The Cure, Depeche Mode), du black métal (Cradle of Filth, Hypocrisy, Dimmu Borgir…), de l’alternatif/métal/rock (Anathema,Tapping the vein, the dresden dolls, after forever, nine inch nails, AFI…)
  3. Dans quel style goth es-tu ?
    Actuellement, probablement invisible ! Si j’étais très lookée entre mes 16 et 21 ans (fond de teint blanc black métal, rouge à lèvre noir et fard à paupière rouge pétant, tellement subtil !), je ne le suis plus du tout maintenant, à part quelques touches de dentelles ici et là, et puis pas mal de noir. Avec la maladie, j’ai déjà très mauvaise mine et pas tellement envie de m’occuper de moi, donc l’idée de devoir déplâtrer tout les soirs me fait frémir (et pourtant j’ai été maquilleuse pro ) ! Et puis le look n’est pas important au final, c’est un mouvement artistique, on peut choisir ou non de s’exprimer via son apparence.
  4. Selon toi, quelles sont les bases essentielles du mouvement gothique ?
    Tu as 4h devant toi et du popcorn ? Je pense que ce qui est merveilleux dans ce mouvement, c’est que tu pourrais demander leur avis à 200 goths et avoir 200 réponses différentes. Et pourtant, on se reconnaît tout de suite entre nous, on se respecte, on apprend de nos différences.
    Je pense que l’élément essentiel, ce qui nous caractérise tous, c’est le côté artistique. Nous sommes tous des créatifs. Si on remonte aux origines « officielles » du mouvement goth, il s’agit de punks qui customisaient leurs affaires. Bref nous sommes les précurseurs du DIY et de l’upcycling !
    J’adore le fait que cette créativité s’exprime dans pleins de domaines différents. Tu vas trouver des goths tatoueurs, maquilleurs, graveurs sur bois, musiciens… nous ne nous posons aucunes limites ! C’est aussi pour ça que mon blog part dans tous les sens, j’aime apprendre de nouvelles techniques !
    Ensuite pour moi, le côté architectural est très important, ainsi que l’ouverture d’esprit, la volonté de respecter les différences de chacun, la bienveillance et le fait d’être là pour les autres.
    Et, pour parler de l’éléphant dans le magasin de porcelaine qui nous regarde d’un air inquiet depuis le début de cet article, le fait que je considère que la mort fait partie intégrante du cycle de la vie fait de moi une grosse goth de base. Pas que ça me réjouisse, mais j’y ai été confrontée très jeune et la seule vérité universelle en ce bas monde, c’est qu’on y passe tous, alors autant profiter de chaque instant tant qu’il a le mérite d’exister.
  5. Qu’est ce que tu n’aimes pas dans le fait d’être goth ? 
    Forcément les clichés qui vont avec. Je déteste Halloween (je ne met d’ailleurs jamais le nez dehors ce jour-là, et en tant qu’ex maquilleuse effets spéciaux c’est quand même énorme), je n’aime pas les photos dans les cimetières, et je déteste qu’on me demande « mais pourquoi être goth ». C’est comme la sexualité, on l’est ou on ne l’est pas, ce n’est pas du lifestyle !
  6. Qu’est ce que tes parents pensent de ton appartenance au mouvement gothique ?
    Ma mère a toujours peur que je me teigne à nouveau les cheveux en noir (ce qui vire vert sur cheveux naturellement blond fonçés !)
  7. Sourcils ou pas ? 
    Oui je n’ai jamais rasé mes sourcils, en tant que maquilleuse j’ai vu trop de repousses calamiteuses, je ne pas du genre high maintenance donc trop la flemme !
  8. Quel est ton groupe préféré ? 
    Il y en a tellement, chaque époque de ma vie est marquée par différents groupes ! Ce qui est marrant, c’est que bien rares sont les groupes à vouloir de l’étiquette goth, instinctivement j’aurai répondu « The Cure » à la question, mais ils n’aiment pas cette étiquette, tout comme NIN n’aime pas être étiqueté « Industriel ». On va dire Theatre of Tragedy, grand classique !
  9. Que penses-tu de Marilyn Manson ?
    Une machine médiatique bien huilée. Je n’en pensais pas grand chose, mais j’ai gagné un nouveau respect envers le chanteur quand il a annoncé publiquement fin 2017 qu’il virait Jordie White, accusé de viol et de maltraitances. On ne va pas se mentir, il n’y a pas que dans le cinéma qu’il y a des porcs et il faut arrêter de les protéger sous couvert que c’est rock n roll.
  10. Comment étais-tu quand tu étais babybat ?
    J’avais des cheveux multicolores hilarants ! Beaucoup de résilles, de dentelles, heureusement je n’ai pas facilement froid !
    A 16 ans, j’étais dans la fosse de Dimmu Borgir et Hypocrisy, et c’est l’endroit le plus safe au monde : les gens sont très attentionnés, tout le monde fait attention à ceux qui l’entoure, comme on dit, dans la fosse tu es entouré de potes que tu n’as pas encore rencontrés !

Merci à quiconque a eu l’idée de ce tag, une très bonne idée qui je l’espère cassera certains clichés !

Et vous, goth ou pas ? Que pensez-vous des goths ? En avez-vous déjà rencontré, en avez-vous peur ?

Publicités

4 commentaires

  1. C’est marrant je me retrouve dans ta description du goth (sauf la musique mais c’est mon objectif de 2018: m’y mettre) (après tout j’aime déja Mr Smith ^^ ) certes je ne suis pas hyper créative mais je fais un métier qui demande d’être créatif et ingénieux même si c’est pas ce qui saute aux yeux d’un 1er abord!

    Je ne sais pas comment expliquer ça, mais; lorsque j’ai rencontré le mouvement goth j’ai eu l’impression de poser mes valises chez moi et de ne plus être « la fille bizarre »…

    J’hésite à répondre à ce tag car la musique me fait cruellement défaut et je ne me sens pas légitime du coup. Par contre; niveau lecture, film et tout le reste j’y suis.

    Et je n’ai aucun problème avec la mort, encore heureux vu que j’accompagne autant la vie que la mort dans mon boulot.

    Gros bisous et contente que tu ai continuer ton blog ^^

    J'aime

    • Ho si, le personnel médical est champion niveau créativité, j’en ai vu de belles !
      Moi aussi, c’est vraiment mon chez moi, mes gens, même si on est tous différents !
      C’est intéressant le nombre de personnes qui sont goths, parce qu’elles se sentent goth, mais à la fois ne se sentent pas légitime pour une raison ou une autre… Perso, je crois qu’à partir du moment où on se sent chez soi dans ce mouvement, c’est qu’on en fait déjà partie ! Il n’y a pas une liste à cocher « écouter The Sisters of Mercy, se maquiller en noir, porter des bracelets cloutés et se balader dans les cimetières en robe de velours les nuits de pleine lune ». Chacun à quelque chose à apporter au mouvement, justement en assumant d’être différent (ou d’être à fond dans les clichés, on est sympas on prends tout le monde nous !)
      Gros bisous et merci de me suivre depuis toutes ces années !

      J'aime

  2. Je suis d’accord (sujets et expériences) avec plusieurs de tes réponses 😉

    Et vous, goth ou pas ?
    Oui. Même si je me sens tiraillée vers plusieurs styles/mouvements/genres qui finalement se recoupent: goth, geek, métal, witch.

    Que pensez-vous des goths ?
    Je sens mon cœur de glace se mettre à vibrer dès que j’en aperçois en vrai ou en 2D. Et j’ai des envies de massacre lorsque j’entends des clichés stupides à ce propos.

    En avez-vous déjà rencontré, en avez-vous peur ?
    De ne pas être HABILLEE (flemme, fatigue, …) quand j’en croise d’autres, j’ai tendance à juste sourire bêtement alors que je voudrais faire une révérence envers mes congénères.

    Ce tag, vu chez Blood is the new black, est tout simple et très bien. Je me suis d’ailleurs demandée si j’allais y répondre ou pas. Comme je ne l’ai jamais revendiqué haut et fort, j’ai le syndrome de l’imposteur qui me fait du pied.

    Aimé par 1 personne

    • Oui comme toi, je trouve que pas mal de mouvement se recoupent ! Et c’est bien de ne pas se limiter !
      J’avoue que quand je croise un métalleux, goth ou autre, je fais toujours un grand sourire de dingue ! Mais les goths sont de moins en moins nombreux à s’afficher, du moins en région parisienne, avant j’en voyais tellement plus, ça me manque !
      C’est fou le nombre de gens qui ont le syndrome de l’imposteur, moi y compris, quelque soi le sujet. Je lutte beaucoup contre ça, c’est pas facile mais ça m’aide pour garder un peu confiance en moi et ne pas trop me brider !

      J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s