Coudre le stretch de Marie Poisson : premier T-shirt Briac.


Pour commencer à coudre les patrons de ce livre, j’ai décidé de tenter le Briac en premier, en taille 46 et avec l’encolure de base, ras du cou.
J’ai été très sage, je n’ai fait aucune modification du patron, j’ai bien tout coupé comme il fallait et dans le bon sens. Je m’étonne moi-même parfois.

J’ai utilisé un coupon de jersey bleu de l’atelier de la création. Il est extensible dans les deux sens et je n’avais que 80cm donc ça a été un peu juste pour faire rentrer les manches courtes dans le plan de coupe mais j’ai réussi, surtout grâce aux marges incluses du patron qui simplifient la vie.

J’ai découvert qu’il était impossible de marquer le jersey avec les crayons marqueur (ça ne fait que déformer le tissu), j’ai donc dû couper sans marquage, mais avec de la patience et du sang-froid j’ai réussi.

Première étape, choisir le point élastique pour l’assemblage, j’ai opté pour l’élastique triangle trois point, étiré au maximum (le point, surtout ne pas étirer le tissu, sinon ça gondole comme un batelier à Venise. Blague pourrie du jour je sais). 

J’ai assemblé les épaules, mon jersey n’a pas daigné être cousu droit, j’ai dû m’y reprendre à deux fois pour le convaincre. J’aurai dû me douter que c’était mauvais signe.Ensuite encolure. J’avais bien fait la bonne taille, j’ai soigneusement piqué comme il fallait (en me piquant au passage aussi, parce qu’avec les mains qui tremblent c’est comme caresser involontairement un hérisson).
Et là, ça a pas marché.J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour bien répartir la tension.

Ensuite, j’ai piqué avec un point zigzag fin et étiré et là ça a décidé de ne pas piquer les 3 épaisseurs partout. J’aimerai ici rappeler à ma machine qu’un peu de suite dans les idées c’est bien, tu piques comme il faut ou tu piques pas, mais le truc aléatoire, c’est super relou.

Donc j’ai sorti le gros découd vite. (Il s’appelle vraiment Decouvit KingSize).

Ensuite, il a fallu réfléchir pour mieux gérer cette bande d’encolure qui se gondole comme une folle. Et qui roulotte comme une diseuse de bonne aventure. Bref.


Au final, je n’ai pas trop mal géré l’encolure. La surpiqûre bicolore à la double aiguille cache un peu le fait que je ne couds toujours pas droit. Je commence à me demander si ce n’est le mécanisme d’entraînement de ma machine qui fait dévier le tissu.Loi de Murphy de la couture oblige : il a fallu qu’il y ait un trou, et sur le devant du t-shirt.J’ai tenté de réparer avec une broderie à la double-aiguille. Motif petits coeurs, tant qu’on y est.

Les manches, on en parle ? Pour le montage, j’ai eu un bad mojo de ouf et il a fallu 8 essais pour arriver à les placer correctement. 8 fois à l’endroit, ça refroidit un peu. Donc j’ai fait de photos du carnage, mais au final, j’ai réussi.

Pour l’ourlet du bas, j’ai eu peur que mes coutures pas droites se voient vraiment alors j’ai pris un point de broderie. C’est joli la broderie à la double aiguille mais va falloir arrêter maintenant : ça étire trop le tissu, résultat l’ourlet rebique.

Photo floue d’ensemble. Je ne suis toujours pas une vrai blogueuse qui passe 8h par jours sur photoshop. #teamgroscul

Mais au final, si j’ai fini par en venir à bout, soyons honnêtes : la forme générale du modèle n’est pas top pour ma morphologie (c’est le jeu ma pov dame), je ne me sent pas à l’aise au niveau des emmanchures. Le col rond est trop près du cou pour moi aussi, mais vu le nombres de variantes d’encolures disponibles dans le livre, ce n’est pas vraiment un souci.

Au final, je ne porterai pas ce t-shirt, mais c’était intéressant techniquement de pratiquer. Il y a beaucoup d’informations à assimiler dans le livre, donc je vais d’abord me refaire le modèle de t-shirt qui m’allait bien tiré d’un magasine (visible ici) et modifier l’encolure d’après le livre pour améliorer ma technique. Il m’aura fallu 4 après-midi en tout, je commence à aller un peu plus vite !

Et vous, avez-vous cousu ce modèle ? Qu’en pensez-vous ?

(La mise en page pourrie de cette article vous est offerte par WordPress.)

Retrouvez-moi sur :
Pinterest Instagram – Ravelry Thread & Needle
Youtube Facebook Hellocoton
Abonnement au blog

Publicités

2 commentaires

  1. Ahh voilà un premier test du bouquin, qui visiblement, te permet de progresser et ça, c’est cool. Parfois, les tissus ne se laissent pas faire, surtout en jersey, mais avec la pratique et l’entraînement, ça va s’améliorer! Tu n’as pas un point élastique sur ta machine? sur la mienne, ça fait une sorte de zigzag mais hyper resserré en largeur…

    J'aime

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s